Un kebab à Akiba

On trouve quelques kebabs, au Japon. En ayant un peu marre de l’offre locale de snacks, je viens d’en manger un à Akihabara, plutôt bon ma foi. La galette fine sans levain est meilleure que le pain plein de mie qu’on trouve la plupart du temps à Strasbourg — sauf chez les Libanais et les Syriens. La viande de bœuf, bien grillée, est accompagnée de chou blanc. Sobre et bon. Sans sauce pour moi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.