Le 28mm, c’est athlétique

Je pars visiter le temple d’Inari, aux 10 000 torii, avec un petit grand angle de 28 mm fabriqué par Miyazaki-san.

Hé ben c’est coriace, pour un habitué du 50 mm. Il y a trop de choses à gérer dans le cadre, il faut regarder autrement. Voir les grandes masses plutôt que les surfaces.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.